Expositions

Fonte

Fonte
AXENÉO7 - Gatineau 
2021

 

"Écrire la sculpture", texte accompagnant l'exposition
 

La démarche de Marie-France Brière prend appui sur la nécessité de redéfinir certains paramètres du travail de la sculpture, explorant plusieurs avenues liées à cette pratique mutante. Repenser les gestes, militer autour de nouvelles expériences qui vont au-delà de la finalité de l’objet. Au moyen de divers traitements et agencements, elle élabore des structures qui réorganisent le dedans et le dehors, la surface et sa doublure, dans la perspective d’accroître les tensions créatives déjà magnifiées par les contrastes matériels.

 

Dans le cadre de ce projet d’Autorésidences, l’artiste cherche à faire écho au contexte d’isolation engendré par le confinement dans un face à face inédit avec les limites de ses propres constructions. Comment faire émerger une pensée résiliente en lien avec cette austère solitude, ce poids invisible qui fait basculer le monde entier? Déviation et reconstitution de l’objet sculptural résultant d’un dédoublement du minéral plongé en immersion dans l’anthropocène. À travers un choix restreint de matériaux, Marie-France Brière conçoit des compositions soulevant une réflexion sur les perturbations d’une écologie du paysage, entre interaction et processus de transformation, creusement et dépôt, modelé et agrégats.
 

Texte tiré du site web du Centre d'artistes AXENÉO7

 

Fonte
2021
Photos : Jonathan Lorange / Jean-Micheal Seminaro


© 2013 Marie-France Brière |
Design: ateliernac.ca
Développement: aceituna.fr
Crédits